30 septembre 2006

Chapître 1

sculptLa Mère "Igord", opérée de la maladie de Parkinson.

14 octobre 2002 : jour  J : Je suis opérée de la maladie de Parkinson

A l’automne  2001, je fus  convoquée  par un  aréopage de médecins au CHU de Purpan : étaient présents le Professeur  pharmacologue R., le Professeur neurochirurgien L. de Rangueil, deux neurologues, un anesthésiste, des techniciens informaticiens, un psychiatre, une psychologue, un kinésithérapeute… C’était arrêté : je serai opérée dans un an ! A raison de deux opérations mensuelles au CHU de Rangueil, c’était le délai nécessaire d’attente au vue de mon inscription sur la liste des opérables. J’étais, si l’on veut, une privilégiée : sur 100 000 personnes atteintes par cette affection neurologique, 500 seulement ont bénéficié de cette  intervention en France. Le diagnostic enfin établi  (il était temps, j’étais malade depuis le printemps 1989) le TEP-SCAN réalisé à Saclay en 1999 ayant confirmé la réalité de la maladie de Parkinson, l’opération fut  rendue possible grâce à l’avis favorable du Professeur P. au CHU de Grenoble, consulté en  2000  . (à suivre)

Posté par mcpasqua à 16:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Chapître 1

Nouveau commentaire